rayan925jv

rayan925jv

Mon avis sur The King Of Fighters XV : Ça bastonne ou pas ?

wp10510999-the-king-of-fighters-xv-wallpapers

 

Bonjour à tous, aujourd’hui nouveau test qui sera consacrée à KOF XV.

 

Je remercie infiniment Koch Media France pour l’envoi d'une clé PS5 du jeu, ce test est écrit en coopération avec @Cinder62 mon fidèle associé qui s'y connaît bien mieux que moi sur la licence King Of Fighters.

 

LE TEST :

 

SNK Corporation sont de retour en 2022, avec un nouveau titre "The King Of Fighters XV", un nouvel épisode de leur licence phare de baston. Il faut savoir que c'est mon premier KOF, je ne pourrais vous dire la différence avec les anciens, mon test se basera sur mon expérience de jeu de baston.

 

The King of Fighters XV est un jeu accès sur les combos. Ici réside la grande richesse de la franchise. Plus que dans pas mal d’autres titres, la licence exige de passer énormément de temps en entraînement. Lieu où vous trouverez l’équipe vous correspondant et où vous perfectionnerez vos combos comme l'advanced cancel, climax cancel. Le fait de pouvoir annuler de nombreux coups normaux, ou spéciaux, fait partie des bases. Pour se familiariser avec les différentes mécaniques de gameplay, le jeu propose un tutoriel efficace. De quoi saisir les fondements et petites nouveautés apportées. Qui plus est, un mode mission vous permettra d’apprendre des combos propres à un personnage.

 

KOFXV Launch Screenshot6

 

Le jeu vous propose plusieurs modes : Versus, Histoire, Entraînement, Online (match classé, amical, de salle, entraînement en ligne), Tutoriel et Missions.

 

Cinder : "Les meilleurs combinaisons sont évidemment à trouver soi-même. Toujours sur l’accessibilité, on trouve une variante du Max Mode, à savoir le Quick Mode. Il se déclenche en mettant un coup et donne une course automatique au personnage, qui avance vers l’adversaire, afin de faciliter un enchaînement. En contrepartie, vous n’aurez aucun boost à l’inverse du Max Mode de base. Si on remarque quelques efforts de la part d’SNK pour toucher un nouveau public, le résultat est encore trop timide compte tenue de l’exigence de la licence. Des entraînements plus complets aux combos et aux punitions n’auraient pas été de trop. Après, difficile de leur en vouloir. La priorité est de fidéliser les adeptes et de pérenniser une philosophie de game design héritée de l’Arcade, avec une culture de l’apprentissage. On apprend autant en jouant qu’en dehors du jeu, via des vidéos, en discutant, etc. Cela crée du lien social, en plus de consolider ce côté découverte réservé, par contre, aux plus déterminés."

 

Le jeu vous propose 39 personnages au lancement, SNK annonce l'arriver de 12 combattants supplémentaires avec les Team Pass 1 & 2, il faudra débourser 60€ pour les deux pass.

 

KOFXV Launch Screenshot1

 

 

Cinder : "Fondamentalement, dans le gameplay, The King of Fighters XV n’est pas très différent de son aîné. Les principes restent majoritairement les mêmes, malgré des ajustements comme ceux mentionnées plus hauts notamment. Le point principal va concerner la Shatter Strike, une technique importante. Défensivement, elle permet  de contrer violemment un adversaire en échange d’une barre jaune. Offensivement, elle donne l’opportunité d’annuler des coups qui ne peuvent pas forcément l’être et ainsi abuser de combos. Heureusement, spammer n’est pas l’option optimale ce qui permet d’éviter certains abus.

Autre ajoutla possibilité de sortir une attaque EX sans être en MAX Mode. Moyennant une demi jauge de votre barre jaune (on parle en demi jauge dans KOF XV). Sinon, les habituelles barres de garde et de vie sont toujours présentes et conservent leurs fonctions initiales. La première se réduit au fil des coups encaissés jusqu’à vous rendre vulnérable. Quant à la seconde c’est du classique, le round se termine quand votre personnage est KO, le vainqueur récupère ensuite de la vie en fonction du temps restant. Les Supers, qui consomment la barre jaune, sont toujours aussi jouissives à lancer, de même que les attaques les plus puissantes, les Climax, chacune d’elle pouvant être annulée. Enfin, le backdash a été ajusté pour cet opus, moins abusé qu’avant, il n’en demeure pas moins primordial à manier.

 

The King of Fighters XV est très dynamique, technique aussi, jouant systématiquement sur les changements de rythme grâce à ses nombreuses possibilités de gameplay. Et il n’y a pas besoin d’être excellent joueur ou joueuse pour profiter de sensations toujours aussi grisantes manette en main. Chaque affrontement est l’occasion de découvrir de nouveaux skills. Côté visuel, si une fois de plus la direction artistique et le character design ne mettront pas tout le monde d’accord, pour nous le résultat est convaincant. Le jeu est bien plus harmonieux esthétiquement que KOF XIV. Alors, oui on reste dans un parti pris animé qui peut rendre des textures un peu fades, cependant les arènes, pour certaines, sont très belles et vivantes. On pourra toujours se plaindre de quelques effets visuels ou animations moins soignées, mais rien de préjudiciable."

 

 

KOFXV Launch Screenshot10

 

Niveau sonore, c’est du très bon pour ne pas dire excellent. Tout simplement parce que le titre donne accès aux OST des anciens opus, avec possibilité de personnaliser le thème des arènes et écrans de sélection. Dès lors, difficile de bouder les musiques pour peu qu’on aime l’univers musical de la franchise. De surcroît, ces partitions sont à débloquer en jouant, au même titre que d’autres contenus, voix, cinématiques. Pour répondre aux conditions exigées, il suffira généralement de terminer le mode Histoire avec des équipes spécifiques. Le jeu récompense efficacement le temps passé, ce qui aide à s’investir.

 

Un ajout primordial qui devrait assurer un Online de qualité et permettre à la licence de se démarquer de la concurrence. Possibilité de créer ses propres lobbys, il y a pas mal d’options de jeu à régler ainsi qu’un mode entraînement en ligne. Sans parler de la fonctionnalité vidéo. Vous pouvez partager des vidéos de jeu ou visionner celles des autres, en plus d’un mode spectateur. De quoi faciliter un peu l’apprentissage. Enfin, les parties classées seront au cœur de l’expérience avec un classement et un système de rang de bonne facture. Le titre ne manquera d’ailleurs pas de sanctionner les moins fair-play d’entre nous.

 

LES PLUS :

  • Graphiquement beau
  • Une très bonne OST
  • Les combats dynamiques
  • Le Online avec le rollback netcode et l’entraînement en ligne
  • Gameplay très complet 

 

LES MOINS :

  • L'input lag sur PS5
  • L'histoire et le manque de lore sur les personnages pour les novices

 

 

 

 

 

 

 



21/02/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 54 autres membres