rayan925jv

rayan925jv

Mon avis sur Dying Light 2: Un jeu à la hauteur du premier ?

DL2 Image 1

 

Bienvenu dans ce nouveau test, il sera consacré à Dying Light 2.

 

Avant tout je remercie Techland et l'agence WarningUp pour l’envoi d'une clé PS5 du jeu.

 

Après 7 ans d’un long et difficile développement, le studio Techland nous propose enfin son Dying Light 2 depuis le 4 février dernier. Suite d’un premier épisode qui a su marquer les esprits lors de sa sortie et au delà, Dying Light 2 était attendu au tournant, surtout grâce (ou à cause) des promesses du studio de vouloir dépasser les limites du 1er épisode. Petit pari réussi ou grande déception ? C’est ce qu’on va voir dans ce test sentant bon le parkour post apocalyptique.

 

Dying Light 2 est la suite directe du premier opus. Quelques mois après les événements d’Harran (la ville de Dying Light en 2015), les expériences scientifiques du GRE (Groupe de Ravitaillement et d’Entraide) reprennent sur le même virus qui est à l’origine de la catastrophe précédente. Sans surprise, une deuxième fuite va causer une autre pandémie encore plus violente et décimer une nouvelle fois ce qui reste de la population.

L’action de ce Dying Light 2 se déroule aux alentours de Villedor, une cité gigantesque, réduite au rang de bidonvilles où de nombreuses factions se disputent les territoires et les ressources de la ville. Dans ce second épisode, nous incarnons Aiden, un pèlerin talentueux qui parcourt des milliers de kilomètres pour réaliser diverses missions.

 

Nous sommes donc à la recherche d’un certain Waltz, un ancien chef militaire qui pourrait avoir des informations sur Mia, notre sœur avec laquelle nous avons été séparés à la naissance. Débute alors un long périple à Villedor où vous allez devoir jouer l’homme à tout faire pour obtenir des renseignements et des services de la part des habitants et des différentes factions pour atteindre votre objectif.

Côté scénario, Dying Light 2 n’est pas inoubliable. Comme le premier épisode, nous ne sommes pas dans un bijou narratif qui vous marquera (bien que le scénario et la majeure partie des dialogues soient bien plus intéressants que le premier Dying Light). Globalement, les dialogues et les quêtes sont sympathiques, nous faisons parfois face à des choses très calculées, bien souvent très clichées. La trame rappelle fortement celle du premier Dying Light avec une structure quasiment identique, mais toujours aussi efficace. Notons tout de même que l’histoire monte en intensité et vous réserve quelques moments bien sympathiques.

 

La principale nouveauté provient des choix que vous allez devoir faire et qui auront un réel impact sur la suite de votre aventure.
Généralement, cela vous demandera de choisir entre les deux factions qui se disputent le monopole de Villedor. D’un côté, nous retrouvons les survivants, le camp jaune qui représentent des personnes dont l’objectif est d’avoir une société égalitaire et solidaire. De l’autre, nous avons les Pacificateurs, le camp bleu avec une milice qui mise tout sur l’autorité, l’ordre et la hiérarchie. Au milieu de tout cela, vous avez des groupes de survivants ou de bandits qui n’appartiennent à aucun camp.

 

image 3 DL2

 

Certains endroits sont légèrement moins bien inspirés que d’autres zones de la ville. Chaque grande partie de la map est elle-même divisée en plusieurs quartiers que vous devez visiter pour réaliser plusieurs actions afin de débloquer des planques ou des ressources. On retrouve un côté « FarCry » avec de nombreux bâtiments comme des châteaux d’eau, des antennes ou des stations électriques que vous devez escalader ou explorer pour les remettre en état, afin de sécuriser la zone.

 

L’une des grandes forces de Dying Light, c’était son côté parkour très bien emmené et surtout terriblement efficace. Bonne nouvelle, cette partie de la licence se bonifie avec le temps et nous offre des moments épiques. Que ce soit lors de l’exploration de la map ou pendant des missions, c’est un vrai régal de courir, d’escalader, de sauter et frôler la mort à de nombreuses reprises en sautant de building en building.

 

Grâce à l’architecture de la nouvelle MAP, nous retrouvons beaucoup plus d’options de parkours, toujours avec une fluidité quasiment parfaite. Il arrive même que le jeu soit trop fluide et que l’on effectue le saut de trop dans le feu de l’action.

 

Des fonctionnalités inédites font leur apparition comme le grappin ou encore le parapente qui rajoutent donc un peu de piment dans le titre. Clairement, le côté parkour reste encore une fois le principal point fort du jeu. Bien entendu, comme dans le premier opus, vous allez même pouvoir améliorer votre skill avec un arbre de compétences complet qui vous permettra de faire des sauts encore plus grands, courir plus rapidement et faire quelques pirouettes utiles qui vous feront gagner du temps.

 

DL2 Image 2

 

Pour progresser, vous allez devoir accumuler de l’expérience afin d’améliorer les compétences d’Aiden. Vous gagnez de l’XP dans les combats et vos prouesses de parkours. Vous disposez ensuite d’un arbre de compétences vous permettant d’apprendre de nombreuses techniques pour vous déplacer plus vite et vous battre avec plus d’efficacité.

Il est toujours possible d’améliorer vos armes, de crafter des objets, des items et de l’équipement. Sur toute cette partie, rien ne change et Techland conserve ce qui était déjà très efficace sur le premier opus. Vos armes ont toujours une durée de vie et il n’est pas possible de les réparer.

 

Le jeu propose par défaut un mode performance avec du 60FPS. Clairement, je vous conseille cette option plutôt que le mode fidélité à 30FPS en 4K. Le jeu étant très dynamique et orientée action, les 60FPS ne seront pas du luxe bien au contraire. D’autant plus que les 60FPS sont relativement constants jamais eu de freezes ou de ralentissement. Il reste encore des bugs à souligner, j'ai dû relancer plusieurs fois le jeu, le mode coop non fonctionnel jusqu’à à la dernière mise à jour chez moi. Le jeu n’est pas parfait, quelques petits couacs comme des bugs visuels, un peu de clipping, et quelques problèmes d’input.

 

LES PLUS:

  • Un open-world riche et efficace
  • Le parkour encore plus efficace et toujours aussi fun
  • L'ambiance toujours incroyable avec des moments bien stressants la nuit
  • La nouvelle map vraiment sympathique avec une verticalité qui offre un level design très intéressant
  • Un scénario et une narration mieux travaillés que le premier opus. Imparfait, mais assez efficace

 

LES MOINS:

  • Le mode co-op pas stable
  • L'IA 
  • L'absence de New Game Plus

 

Screenshot_20220325-144121_Word

 

 

 

 

 

 

 



25/03/2022
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 54 autres membres